• CCSC

KIC - La rue du bonheur

Harmonie Balenda est une entrepreneuse congolaise de 24 ans, licenciée en sciences, biochimie et chimie agro-alimentaire.

Elle est l’une des lauréates de la première édition du Kinshasa Innovation Center (KIC), programme d’incubation et de renforcement des capacités, organisé par la Chambre de Commerce Suisse-RD Congo, en partenariat avec l’Ambassade de Suisse à Kinshasa, l’université de Kinshasa et l’université de Genève. Avec son projet ‘’la rue du bonheur’’ elle a obtenu le 3e prix et vient ainsi clôturer le podium de la promotion 2020.


Nous avons donc voulu en savoir plus sur son projet - La rue du bonheur.


Harmonie et son équipe ont décidé de se lancer dans la production de vin à base de fruits locaux, en commençant dans un premier temps avec l’ananas et la pastèque.

Le but premier est tout simplement de miser sur une production locale et ainsi valoriser les fruits qui sont produits localement dans de la région.


Cette jeune entrepreneuse nous raconte que l’idée lui est venue lorsqu’elle était encore aux études à la faculté des sciences. Pendant les cours de travaux pratiques en microbiologie alimentaire, elle et sa partenaire Bénédicte Mulenda faisaient de nombreux essais pour transformer différentes denrées alimentaires et l’un des exercices consistait à produire du vin à partir de fruits. Elle s’est exécutée et proposait des dégustations à ses amis. Elle nous confie d’ailleurs que c’était pour elle une découverte que de pouvoir réaliser du vin avec un autre fruit que le raisin ou la pomme. Cela a aiguisé sa curiosité et ses capacités entrepreneuriales.


Avec l’enthousiasme de la découverte de ses possibilités de créatrice, elle a continué à faire des tests et à produire de toute petite quantité qu’elle faisait goûter à son entourage. De fil en aiguille, elle et ses amis ont décidé de se lancer dans la production de vin.


En se lançant dans la production de vin, elle souhaitait toutefois se démarquer et c’est la raison pour laquelle elle a misé sur une production à base de fruits locaux.


Son équipe, qui compte à présent cinq (5) personnes, s’est construite progressivement au cours des trois dernières années. En effet, Harmonie nous explique que ce fut un long processus pour arriver à mettre ce projet sur les rails mais aussi à maintenir la cadence et garder la motivation. Car lorsqu’elle s’est lancée dans cette aventure, elle était encore étudiante et elle devait jongler entre ses études et son projet. De toute évidence, il va sans dire que dans ce cas de figure, pour elle, la priorité c’était ses études.


Alors une fois diplômée, c’est donc avec enthousiasme qu’elle a pu s’adonner pleinement au développement de ‘’la rue du bonheur’’. Elle souhaite vivement pouvoir mettre son produit sur le marché dans le moyen terme et reste convaincue que son travail et ses efforts vont payer.


Malheureusement la pandémie (Covid-19) a ralenti, voire paralysé sa chaine de production en rendant difficile l’approvisionnement de certaines matières qui ne se trouve pas tant à Kinshasa que dans les localités avoisinantes de la capitale. En plus de la logistique, elle aussi confrontée au défi lié à l’équipement. Le matériel limité qu’elle a actuellement à disposition ne lui permet pas de produire en grande quantité.


Aujourd’hui, elle et son équipe (Bénédicte Mulenda, Kapuya Emmanuel, Tshingamb Hervad

Katshiabala Cédrick) cherchent à bénéficier du savoir et du savoir-faire de professionnels ayant de l’expérience dans la production de vin à grande échelle. Et pour cela, ils ont opté comme devise :

« Seul(e) on va vite mais ensemble on va loin ».

L’un des plus beaux souvenir qu’elle garde de cette aventure est de faire partie du tiercé gagnant de la première édition du programme KIC.




CCSC - Giselle Van Muller

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout